L’énergie solaire est-elle toujours aussi rentable ?

Le soleil offre la possibilité de capter gratuitement une énergie inépuisable et propre à condition d’être équipé de capteurs solaires. Mais le principal frein pour acquérir un tel équipement reste le coût d’achat. Le photovoltaïque (production d’électricité) bénéficie pourtant d’aides de l’Etat et d’un tarif de rachat incitatif rendant cette technologie compétitive.
Malheureusement, il est vrai que l’action publique a rendu dépendante cette technologie aux aides gouvernementales. Le dynamisme du secteur est étroitement lié à ces mesures. En 2010, un crédit d’impôt de 50% était en place et la demande en panneaux photovoltaïques avait ainsi explosée. Cette croissance est comparable à la demande en poêle à bois, équipement éligible à des aides de même nature tout comme les cheminées a haut rendement (15 à 26% de crédits d’impôts en  2012).

Mais le gouvernement n’a cessé de le revoir à la baisse depuis (11% aujourd’hui). De plus, le prix d’achat de l’électricité photovoltaïque a lui aussi chuté. Il est passé de 60,2 c€/kWh en 2010 à 37,06 c€/kWh au 2ème trimestre 2012. Ces baisses continues sont normales car ces mesures ont été mises en œuvre pour lancer la filière de façon temporaire. L’objectif pour le gouvernement était d’inciter les citoyens à s’équiper pour créer une demande permettant la baisse des coûts des équipements solaires.

Le prix a effectivement baissé mais cela a profité aux entreprises capables de produire à grande échelle et à bas coût. Moins chers et plus compétitifs, l’arrivée des fabricants chinois a fait baisser les prix et la rentabilité de l’investissement pour les particuliers s’est donc améliorée.

Mais le dumping social et environnemental des panneaux solaires chinois a mis en grande difficulté des groupes Européens tel que Photowatt. De ce fait, pour encourager l’installation de panneaux solaires européens, un projet d’arrêté qui mettrait en place une majoration de 10% des tarifs d’achat de l’électricité photovoltaïque est actuellement en discussion au Parlement.

La rentabilité d’un tel investissement s’évalue également sur la durée. Effectivement, investir dans des panneaux solaires devient rentable au bout de 8 à 10 ans environ. Car une fois le matériel amortit, aucun autre frais majeur n’est à engager : les 25 autres années de la durée de vie d’un panneau photovoltaïque ne sont que du bénéfice pour le propriétaire lorsqu’il revend l’électricité produite. On peut donc parler d’investissement rentable sur le long terme.
Enfin, de nombreuses technologies permettent de capter l’énergie solaire pour différents champs applications : le chauffage, la climatisation ou encore la revente d’électricité.