Perspectives 2013 pour le solaire

 

La filière du solaire va mal et ce n’est pas un secret.
Elle a perdu 15 000 emplois en 3ans, ne comptant plus en  2013 que 15 000 emplois…des rescapés !

Bilan des courses la France compte 3GW installés ..contre 31 en Allemagne !
Mais le plus dur serait il derriere nous ?

C’est ce qu’on veut croire quand on entend Mme Batho, Ministre de son état, annoncer un doublement des objectifs de production annuelle d’energie solaire a  1000 MW.

On voit aussi que les mentalités ont évolué. De plus en plus d’opérateurs souhaitent utiliser le solaire pour produire leur propre énergie . On parle alors d’autoconsommation, un terme a la mode…

De leur coté, les couts de production baissent aussi. La concurrence des cellules chinoises n’y est pas pour rien meme si elle a mis a mal les entreprises francaises du secteur. C’est desormais la R&D et l’innovation qui les sauveront.

L’existence de bonification des projets utilisant des cellules européennes seront de saines stimulations, le SER demandant que les critères sociaux soient plus fortement pris en compte dans les appels d’offres. Le budget des Fonds Chaleurs sont maintenus. En  2012, l’énergie solaire avait obtenu 7% des fonds pour un peu plus de  1% de l’energie totale produite, le chauffage au bois récupérant le gros des budgets.

Tout cela a contribué a créer un marché plus stable et plus sure. Les couts et l’autoconsommation laissent à penser que le secteur dispose désormais de basses plus solides pour on l’espère, rebondir dans les années à venir.